BIENNALE DE MARRAKECH / A l'abri... de Rien

Sélectionnée par la commissaire d'exposition, Reem Fadda, également curatrice associée à la Fondation Guggenheim à New York, en charge de la section Art du Moyen-Orient, dans le cadre du programme officiel de la 6ème édition de la Biennale de Marrakech, Fatiha Zemmouri, artiste marocaine réputée pour son travail autour des matériaux bruts, dévoile une oeuvre à la fois colossale et poétique intitulée "A l'abri... de rien". Tel un roc en quasi apesanteur bloqué entre les parois des hautes murailles de l'historique Palais el Badi à Marrakech, cette oeuvre provoque des sentiments contradictoires entre pesanteur et légéreté, puissance et fragilité, équilibre et instabilité, enfermement et élévation.

oeuvre zemmouri a l abri de rien palais badi biennale marrakech 400
Fatiha Zemmouri, "A l'abri...de rien", 2016, polystyrène et technique mixte, 7,5mX2,5mX1,5m

NOTE D'INTENTION 
Sheltered… from nothing

Le monde actuel laisse emaner un sentiment d’inconfort. La “menace”, semble etre le leitmotiv des medias qui ne transcrivent que violence et insecurité.
Quel est ce sentiment de peur et jusqu’à quel point est -il justifiée?

Avec ce roc en equilibre instable entre deux murailles , je cherche à recreer cette “zone d’inconfort” face à un danger ,reel ou fantasmé.
Insolite par sa presence inattendue, poetique par son aspect aerien, menaçante par son instabilité , ce sont des sentiments ambivalents que je souhaite eveiller.
Cette pierre flottant au dessus des visiteurs, ambigue , parce qu’elle represente à la fois un abri et un danger imminent fait reference en filigrane à la pierre noire comme symbole de croyances , au lien que nous tissons avec le spirituel et le religieux.

Le rocher en desequilibre evoque aussi le contraste entre la solidité, l’eternité de la pierre et la fragilité de l’existence humaine.

Il y a aussi une reference à toute la symbolique de la pierre brute.
Une pierre brute qui contient en elle tous les mysteres de la creation,qui n’a pas de rapport avec la forme, qui donne simplement à voir ce qu’est la matière première, la materia prima, avec contenu en elle, les germes de ses potentialités . C’est à partir de cette matiere brute que se construisent les “temples”. Une fois degrossie , elle peut prendre sa place dans l’edifice. La sculpter au delà du modele qui ne nous correspond pas , ou ne nous correspond plus.

Elle invite chacun à tailler et affiner sa propre identité.

L'oeuvre "A l'abri...de Rien" a crée le buzz !
Retrouvez tous les articles Articles de presse

  • oeuvre zemmouri a l abri de rien palais badi biennale marrakech 400
  • oeuvre zemmouri a l abri de rien palais badi biennale marrakech detail
  • oeuvre zemmouri a l abri de rien palais badi biennale marrakech croquis
  • oeuvre zemmouri a l abri de rien palais badi biennale marrakech ecole
  • oeuvre zemmouri a l abri de rien palais badi biennale marrakech groupe
  • oeuvre zemmouri a l abri de rien palais badi biennale marrakech 400
  • oeuvre zemmouri a l abri de rien palais badi biennale marrakech ruban
  • oeuvre zemmouri a l abri de rien palais badi biennale marrakech visiteur
  • oeuvre zemmouri a l abri de rien palais badi biennale marrakech visiteurs
  • "Al'abri...de rien", Fatiha Zemmouri, Palais el Badi, Biennale de Marrakech
  • Détail, "Al'abri...de rien", Fatiha Zemmouri, Palais el Badi, Biennale de Marrakech
  • Croquis,"Al'abri...de rien", Fatiha Zemmouri, Palais el Badi, Biennale de Marrakech
  • Groupe Scolaire devant l'oeuvre "A l'abri...de rien" de Fatiha Zemmouri, Palais Badii, Biennale de Marrakech
  • Groupe Scolaire sous l'oeuvre "A l'abri...de rien" de Fatiha Zemmouri, Palais Badii, Biennale de Marrakech
  • Visiteur sous l'oeuvre "A l'abri...de rien" de Fatiha Zemmouri, Palais Badii, Biennale de Marrakech
  • Ruban, Oeuvre "A l'abri..de rien" Fatiha Zemmouri, Palais Badii, Biennale de Marrakech
  • Visiteur 'portant' l'oeuvre "A l'abri..de rien" Fatiha Zemmouri, Palais Badii, Biennale de Marrakech
  • Groupe de visiteurs sous l'oeuvre "A l'abri..de rien" Fatiha Zemmouri, Palais Badii, Biennale de Marrakech

 

”.